Chute de cheveux chez l’enfant – quelle aide est efficace?

Les enfants sont spécialement touchés par la perte des cheveux. D’une part, ils ne peuvent pas comprendre ce qui se passe dans leurs corps et, d’autre part, ils sont souvent exposés à subir les railleries de leurs camarades. Il est donc particulièrement important pour le bien-être de l’enfant de le rassurer et d’entreprendre au plus vite des mesures nécessaires.

Raisons de la chute de cheveux chez l’enfant

Les enfants sont des êtres sensibles et un changement du milieu habituel amène à un stress émotionnel. Un déménagement, un changement d’école, et parfois seulement des disputes avec une amie ou le meilleur ami peuvent provoquer une perte de cheveux. Un dérangement hormonal de la glande thyroïdienne est souvent également constaté.

Les problèmes de cheveux les plus courants chez l’enfant :

Pelades (alopecia areata) chez les enfants

La chute de cheveux chez l’enfant est plus fréquente à ce que l’on pourrait penser; en particulier les pelades, une sorte de maladie auto-immunitaire très répandue. Le système immunitaire du corps se retourne contre les racines du cuir chevelu et les cheveux tombent. En peu de temps, des taches ovales, rondes et dénudées se développent. Rapidement, elles deviennent visibles à autrui lorsqu’elles ne peuvent plus être cachées par la coiffure. Les filles peuvent dissimuler ces endroits avec des accessoires comme des bandeaux ou des barrettes; tandis que pour les garçons, cela n’est pas dissimulable et est directement apparent, du fait des cheveux courts.

Chez la moitié des enfants touchés, ces taches dénudées disparaissent et nécessitent aucun traitement.

Néanmoins, il est possible que la chute des cheveux persiste et évolue jusqu’à la calvitie (Alopecia totalis). Dans le pire des cas, la perte totale des poils du corps comme les sourcils, cils et de la pilosité pubienne peut survenir (Alopecia universalis).

Si votre enfant souffre de pelades, effectuez un contrôle hebdomadaire des endroits dégarnis.

Si l’état est minime, – si votre enfant n’est pas gêné par ces petites zones dégarnies, vous pouvez (encore) attendre. – Comme chez les adultes, l’évolution est généralement insidieuse. Il est avantageux de photographier ces endroits afin de pouvoir mieux examiner l’évolution. Si ces zones deviennent plus grandes ou vous êtes soucieux, adressez-vous à un Hair Active Expert expert de votre région. Plus vite vous réagissez, plus vite le cauchemar se terminera.

Chute des cheveux durant la puberté

Pendant la puberté, de multiples transformations s’effectuent dans le corps. L’équilibre hormonal est en cours et le changement est grand. Durant cette modification – en particulier chez les filles entre 16 et 20 ans – les cheveux peuvent devenir plus fins ou tomber d’une manière plus grave. Le taux d’hormones s’équilibre et se normalise à nouveau par lui-même et vous n’avez pas à vous inquiéter. Cependant, vous pouvez influencer l’évolution d’une façon positive. Manger sainement (par exemple avec des compléments alimentaires. Utilisez un shampoing activant. En cas de doute, adressez-vous à un Hair Active Expert à proximité ou contactez nos spécialistes par téléphone.